Logo site entreprendre
French English

Actualités

Pizza Rhuys : « Gagner en autonomie énergétique »

Ils font le territoire
08/12/2020
Pizzas Rhuys :  « Gagner en autonomie énergétique »
Yann Le Droguen a créé Pizza Rhuys en 2005 : au départ seul avec son camion, il compte aujourd’hui 17 salariés, et 7 points de vente sur la presqu’île et au-delà. Ses pizzas élaborées avec des produits locaux, bio et de saison sont fabriquées en partie dans son local de Sarzeau, où il vient de faire installer des panneaux photovoltaïques.

Pourquoi avez-vous choisi d’investir dans le photovoltaïque ?

Yann Le Droguen : j’ai toujours été intéressé par les procédés d’économie d’énergie et de développement durable. Je cherchais depuis longtemps à faire installer un système de production d’électricité solaire, sans succès. Jusqu’au jour où je suis tombé sur l’entreprise Circuit Court Energie, situé au Bono : ils m’ont répondu tout de suite et ont trouvé une solution adaptée à mon local et à ma consommation.

Quelle installation a été réalisée et comment avez-vous été accompagné ?

Nous avons fait poser 32 panneaux photovoltaïques sur la toiture de mon hangar de 600 m². Les panneaux représentent une surface totale de 60m², exposés pour une moitié à l’ouest et pour l’autre à l’est. La production locale d’électricité attendue est de 10 000 kWh par an. L’électricité produite est consommée immédiatement, il n’y a pas de stockage, et elle couvre près d’un quart de mes besoins. Le reste provient du réseau classique d’Edf. Un chargé de mission Energie de Golfe du Morbihan – Vannes agglomération  est venu plusieurs fois sur le chantier pour me conseiller et voir si le projet était bien adapté et bien dimensionné.

Quel type d’équipements alimentez-vous avec cette production d’électricité ?

L’ensemble des usages de mon bâtiment sont, ou peuvent être, alimentés par les panneaux, de la cafetière aux ordinateurs en passant par les chambres froides et le l’atelier de production. Bien entendu, ce n’est pas le cas en permanence. La nuit, les jours gris, ou lors de pics de consommation le réseau me fournit l’énergie manquante pour continuer de fonctionner normalement sans contrainte. Grace à une application, je peux suivre en direct ma production et ma consommation. Depuis l’installation en mai, j’ai déjà produit 5,5 MWh, ce qui représente 19% d’indépendance énergétique en moyenne. C’est une première étape vers un objectif à long terme : être indépendant énergétiquement.

Quel sont vos projets pour la suite ?

J’aimerais pouvoir à terme remplacer mon parc automobile par de l’électrique : j’ai 10 véhicules, dont un seul électrique aujourd’hui. Mais si cela doit se faire, il faudra augmenter le nombre de panneaux photovoltaïques pour alimenter les véhicules.

Et pour compléter, j’aimerais pouvoir installer une éolienne. Pour l’instant, je n’ai pas réussi à obtenir une autorisation. Il faut encore que les choses évoluent. C’est davantage un acte militant qu’un acte purement écologique. L’installation ne sera rentable que sur le long terme.

www.pizza-rhuys.com