Logo site entreprendre
French English

Actualités

L’alternance : une formation d’avenir

Économie
17/11/2020
Photos ©UBS
Former un jeune à un métier et aux méthodes d’une entreprise, le rendre immédiatement opérationnel : l’alternance est un véritable atout pour l’économie, encouragée par le plan de relance de l’apprentissage.

Quelques jours en classe à apprendre les théories et la technique, quelques jours en entreprise à mettre en pratique et se familiariser avec le terrain. La for-mule de l’alternance, qu’elle soit en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, présente de nombreux avantages aussi bien pour les entreprises que pour les étudiants. Alors que la crise de Covid-19 ralentit l’économie, certains apprentis peinent à trouver une entreprise partenaire sur le territoire et certaines entreprises un apprenti, notamment dans les secteurs de la vente, du commerce, des métiers de bouche, du management et de la gestion d’entreprise.

Les études autrement

Des ateliers de l’artisanat aux bancs de l’université, les formations en alternance concernent tous niveaux de qualification, du CAP au Master (bac+ 5). Souvent plus stimulantes, ces formations permettent aux apprentis de se former ou de se convertir à un métier, de cumuler de l’expérience, de goûter à la vie professionnelle, d’être rémunérés et de s’évader de la salle de cours. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et un atout de poids sur un CV.

Une formation sur-mesure

Pour les employeurs, recruter un alternant permet de participer à former de véritables professionnels : leur apprendre un métier, une culture d’entre-prise, des méthodes et des process. Pour certains, il s’agit de former un futur salarié, opérationnel dès sa sortie. L’alternant, le temps de sa formation, devient un collaborateur à coût maîtrisé, et apporte des compétences nouvelles, issues de son expérience et de sa formation, comme par exemple l’usage des outils numériques ou des réseaux sociaux.

Accompagner le développement de l'altérnance

Alors que l’État a déployé un plan de relance de l’apprentissage, avec primes à l’embauche (voir encadré), le territoire s’investit également pour favoriser l’alternance : l’agglomération organise l’Alternance Meeting (au printemps) et Objectif Alternance (en octobre) pour promouvoir le dispositif aussi bien auprès des entre-prises que des jeunes. Elle travaille aussi en lien avec les établissements de for-mations et les acteurs de l’emploi sur la valorisation de l’alternance.

Plan de relance apprentissage

L'état accorde une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis jusqu'au 28 février 2021.

Son montant va de 5 000 à 8 000 €.

Grâce à cette mesure, le coût du recrutement d'un salarié en contrat d'apprentissage représente un faible reste à charge - voire quasi nul - pour la 1ère année de contrat.

travail-emploi.gouv.fr